Comment conserver son vin à la bonne température ?

Les adeptes de vins ne sont pas sans savoir que le breuvage doit être stocké à la température idéale pour qu’il se conserve mieux. D’autres critères sont cependant à connaître pour rentabiliser ses achats. Parmi eux l’hygrométrie et l’obscurité. Focus! Le thermostat réglable, une solution efficace pour conserver son vin à la bonne température.

La température a une influence directe sur le goût et l’arôme des cépages. Les tannins de vins rouges, par exemple, s’affaiblissent avec la chaleur. Celle-ci doit donc être stabilisée pour que la boisson tienne toutes ses promesses. C’est là tout l’intérêt des caves à vins qui disposent de thermostat réglable. Ce dernier doit cependant se trouver aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, afin de mesurer la température ambiante et la maintenir dans les meilleures conditions.

La température idéale pour conserver son vin dans la cave de vieillissement

Une bonne température assure au vin une meilleure conservation, et par la même occasion, un vieillissement optimal. À ce propos, la température idéale pour conserver son vin, quel qu’il soit— rouge, rosé, blanc et champagne —, est de 12 ° C. Par ailleurs, les cépages étant fortement sensibles aux chocs thermiques, il faut stabiliser l’atmosphère au sein de la cave à vieillissement, en évitant coûte que coûte les brusques changements de température.

Quelle température privilégier pour conserver son vin dans la cave de service ?

La cave à vin de service est utilisée pour garder les bouteilles fraîchement sorties de la cave à vin de vieillissement, et qui attendent d’être consommées. Il convient, dans ce cas de figure, de savoir que la température idéale de dégustation de vin diffère de l’âge, de l’origine et du type de celui-ci. Ainsi, si la température de service se situe entre 9 à 11 °C pour les vins blancs secs, elle est de 11 à 14 °C pour les vins blancs gras, contre 10 à 13 °C pour les vins blancs moelleux et liquoreux.

Les vins rouges, quant à eux, se conservent à une température supérieure à 13 °C. Les vins rosés, et principalement les rosés légers en revanche, doivent être stockés entre 9 à 10 °C contre 11 à 12 °C pour les rosés classiques et 13 à 14 °C pour les bourgognes rosés, les Clarets de Bordeaux et les rosés de Riceys. Il faut également noter que les bouteilles stockées dans la cave à vin de service doivent être consommées dans les plus brefs délais.

Comment ramener le vin à la température souhaitée ?

Les chocs thermiques font partie des principaux ennemis du vin. De ce fait, des mesures de précaution sont à prendre pour que la qualité de la boisson ne se retrouve pas altérée. Figurent parmi ces dispositions le refroidissement du vin avec un seau d’eau fraîche, et la décantation dans une carafe si le réchauffage est requis. Il est aussi possible de passer le vin dans une eau d’environ 20 °C.